Catégorie de navigation

Edito

L’anathème sélectif

Edito Par Jean Poletti La politique nationale se complaît dans les mâles mouvements de mentons. Au hasard des événements, pouvoir et opposition taisent leurs différences au nom d’une union sacrée, qu’ils disent dictée par la

La nouvelle donne

Edito par Jean Poletti Le bruit et la fureur. Au-delà d’une situation délétère se pose avec acuité l’avenir d’une île. Des chemins de traverse à la route bordée par l’apaisement, la frontière est ténue. De quoi demain sera-t-il

Le revers de la médaille

Edito Par jean Poletti Du pain et des jeux, disaient les Romains. Une doctrine dévolue à anesthésier le peuple. La période contemporaine n’a nullement expurgé cette dualité qui survit notamment dans les olympiades. Au

Les jeux du cirque

Edito Par Jean Poletti Jamais une présidentielle n’aura atteint ces abysses d’inepties. Certes le Covid nimbe la dialectique des candidats. Mais par quelle alchimie mystérieuse ampute-t-elle toute idée prospective chez ceux

Jupiter et Diane

EDITO Par Jean Poletti La campagne présidentielle apporte comme toujours son lot de surprises. Elle renvoie à leurs chères études les analystes péremptoires, terrassés par un scénario aux fertiles rebondissements.

En rase campagne

Edito Par Jean Poletti  Le bon peuple est habitué aux outrances de la campagne présidentielle. Nul n’était dupe, mais elles étaient assénées par des candidats talentueux qui faisaient adhérer à cette commedia dell’arte.

I ZITELLI DI U 173

Edito Par Jean Poletti Le temps altère les souvenirs. Comme l’eau d’un fleuve tranquille qui polit les galets, la Grande Guerre s’estompe de la mémoire collective. À l’heure des commémorations de l’armistice, la Corse

Élysée-moi

EDITO Par Jean Poletti Poussez-pas ! Laissez-moi passer ! La course à la présidentielle s’apparente presque aux embouteillages du faubourg Saint-Honoré qui borde le palais de l’Élysée. Candidatures indépendantes ou

L’épée de Damoclès

L'édito de Jean Poletti Nos penseurs seraient-ils en panne d’imagination ? Celle que Bergson qualifiait de créative ploie et s’effondre laissant affleurer les préceptes de la Grèce antique. Ainsi les évolutions du virus

Le toréador d’opérette

EDITO Par Jean Poletti Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est le vent ! Cette citation d’Edgar Faure est délectable comme une sangria lorsqu’il s’agit d’hommes politiques. Manuel Valls n’a pas le monopole de