Relations Corse – Paris : Peut mieux faire

Un léger mieux. Depuis l’accession des nationalistes aux responsabilités, 38% insulaires jugent que les rapports entre la Corse et le gouvernement vont en s’améliorant. Une courte avance face aux camps du statu quo et des plus sceptiques.

À force de jouer à «je t’aime, moi non plus», la Corse et Paris semblent avoir troublé l’opinion. Alors oui, 38% du panel jugent que les rapports entre l’île et le gouvernement ont évolué de manière positive. Plus précisément les personnes âgées de moins de 35 ans (44%), les CSP- (41%) et celles se déclarant proches du mouvement nationaliste (59%) en sont convaincues. En sortant du schéma traditionnel droite-gauche en décembre dernier, la Corse a, de la même manière, défini un nouveau cadre pour cette relation considérée jusqu’à présent comme à sens unique alternatif.
Selon cette première étude d’opinion, nous sommes désormais au stade du «c’est compliqué» à la manière d’un statut Facebook…

*Sondage Exclusif Paroles de Corse – Opinion of Corsica – C2C Corse. Toute reprise totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète. Étude réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 504 habitants de Corse âgés de 18 ans et plus. Pour cette taille d’échantillon, la marge d’incertitude est de 3 à 5 points

Couv-PDC-43 petite