Loading...
Vous etes ici :  Accueil  >  ACTUS  >  Current Article

1er FESTIVAL DU FILM POLITIQUE de Porto-Vecchio

By   /   2 octobre 2017  /   No Comments

Du 26 au 29 octobre prochains, Porto-Vecchio accueillera la première édition du Festival du Film Politique. Une sélection soignée, un jury mêlant politique et 7e art, une rétrospective, un concert, des animations… Bref, à quelques semaines des élections territoriales, il y en aura pour tous
les goûts… et pour toutes les tendances.

Festival Film Politique PoVo - Présentation

100% politique. C’est la promesse du Festival du Film Politique de Porto-Vecchio. Longtemps, le cinéma français s’est prudemment tenu à distance de la politique, bien plus que l’industrie hollywoodienne qui produit biopics et blockbusters historiques à la chaîne. Certes, on a vu quelques films «militants» dans les années 70, réalisés notamment par Yves Boisset et Costa-Gavras, ou de petites perles de provocation signées Jean-Pierre Mocky mais les exemples restent très peu nombreux
comparés au cinéma américain. Il a fallu attendre les années 2000 pour que la chose politique s’immisce à nouveau, petit à petit, dans les salles obscures nationales. Karl Zéro a ainsi repris le flambeau du film politique, dans une veine satyrique et tendre avec Dans la Peau de Jacques Chirac, couronné par le César du Meilleur Film Documentaire 2007. Xavier Durringer avec La Conquête racontera la campagne menée tambour battant par Nicolas Sarkozy, puis Bertrand Tavernier montrera un Villepin-Thierry Lhermitte saisis- sant dans Quai d’Orsay alors qu’Abel Ferrara filmera un DSK- Depardieu pathétique. Il y aura aussi et entre autres Le Promeneur du Champ de Mars de Robert Guédiguian, L’Exercice de l’État de Pierre Schoeller, Welcome de Philippe Lioret ou encore Merci patron de François Ruffin. Des succès publics et une appétence pour le politique renforcé par les séries telles que «House of Cards», «Borgen», «Baron Noir» sur Canal+ ou «Les Hommes de l’ombre» sur France 2 qui démontrent que les Français ne sont pas en reste.
Terra politica
Dès lors, il est apparu comme une évidence aux organisateurs avec en tête Karl Zéro et Jérôme Paoli qu’il manquait un grand festival dédié aux films politiques, et que «la Corse, terre de liberté, devait être son havre». En effet, difficile d’ignorer la passion n°1 des insulaires.
Ainsi, durant trois jours, les amateurs du genre pourront profiter de la sélection d’une quinzaine de films en compétition, de la comédie populaire au documentaire citoyen en passant par le brûlot engagé, d’une rétrospective exigeante qui permettra de voir ou de revoir quelques-unes des références du cinéma et documentaire politiques. Il y aura bien sûr des débats que les organisateurs espèrent enflammés autour d’un jury qui fera se croiser Marlène Schiappa et Niels Arestrup à la prési- dence, Rachida Dati, Edmond Simeoni, Jean Lassalle, le compo- siteur Clément Dumoulin ou encore Xavier Durringer. Des animations, des dédicaces, des master class et un concert d’I Mantini le samedi 28 octobre rythmeront le festival.
Et puis, il y aura bien sûr des récompenses, le Grand Prix du Film Politique 2017 sera la «palme» du Festival. La presse de son côté remettra le Prix Média. Quant au public, il élira «démocratiquement», son Prix via le site Internet de l’évé- nement. S’il ne faut jamais préjuger de rien en politique, on prend malgré tout le risque de miser sur le succès de cette
1re édition.

www.festivaldufilmpolitique.com
PdC_59_Evènement

 

    Print       Email
  • Published: 3 semaines ago on 2 octobre 2017
  • By:
  • Last Modified: octobre 2, 2017 @ 11:15
  • Filed Under: ACTUS

Facebook Iconfacebook like buttonTwitter Icontwitter follow button